Lucha, le mouvement citoyen qui secoue le Congo

Les militants de la Lucha multiplient les actions sur le terrain
: ici, le 30 novembre dernier à Goma, ils dénonçaient la passivité de la Monusco - la Forces des Nations unies sur place - face aux exactions des groupes armés.
Les militants de la Lucha multiplient les actions sur le terrain : ici, le 30 novembre dernier à Goma, ils dénonçaient la passivité de la Monusco - la Forces des Nations unies sur place - face aux exactions des groupes armés. - AFP.

ENTRETIEN

Ils ne sont pas comme les autres : non violents, ils évoluent dans un environnement hostile, ils n’acceptent pas l’argent qu’on leur propose pour qu’ils se taisent et aller en prison ne leur fait pas peur. Luc Nkulula, un des fondateurs du mouvement, l’a payé de sa vie. Il est mort en juin 2018 dans l’incendie criminel de sa maison.

Depuis quelques années, les militants de la Lutte pour le changement (Lucha) apportent un vent de fraîcheur dans la société congolaise. La réalisatrice française Marlène Rabaud les a suivis durant deux ans et en a fait un film qui a décroché le prix Albert Londres 2019. Il est diffusé mardi soir sur France 2 à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’homme.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct