Coalition fédérale: Sophie Wilmès juge les notes de Paul Magnette «trop à gauche»

Sophie Wilmès
Sophie Wilmès - Photo News

La Première ministre Sophie Wilmès, qui est également négociatrice du MR pour la formation d’un gouvernement fédéral, a fait état lundi de « progrès » dans le travail effectué par l’informateur royal, Paul Magnette, qui doit remettre dans l’après-midi son troisième rapport au roi Philippe.

« On a progressé entre les notes » successives déposées par M. Magnette – qui est aussi président du PS –, a-t-elle affirmé sur la radio Bel-RTL, dont elle était l’invitée matinale.

Selon Mme Wilmès, les textes distribués par l’informateur « ont évolué » au fil des versions successives, mais « pas suffisamment ». « Ils sont encore trop à gauche », a-t-elle souligné, en affirmant que la réponse du MR à ce stade est « non » à une entrée dans une coalition gouvernementale.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct