Coalition Fédérale: le CD&V pousse la N-VA à se lancer

Joachim Coens
Joachim Coens - Belga

Le tout nouveau président du CD&V, Joachim Coens, a indiqué lundi que son parti n’était pas prêt à s’impliquer en première ligne dans la formation d’un nouveau gouvernement fédéral en succédant à l’informateur royal, le président du PS, Paul Magnette, tout en suggérant de mettre la balle dans le camp de la N-VA.

M. Magnette doit remettre lundi après-midi son troisième – et peut-être dernier – rapport au roi Philippe depuis sa nomination en tant qu’informateur.

« C’est naturellement au Roi d’évaluer son rapport », a affirmé M. Coens lors de l’émission De Ochtend de la VRT-radio.

Il est, selon lui, clair que M. Magnette a depuis sa désignation le 5 novembre, opté en faveur d’une coalition arc-en-ciel rassemblant les familles libérale, socialiste et écologiste, complétée autant que possible par le CD&V, le CD&V et/ou DéFI pour obtenir une majorité stable.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct