Scandale de dopage: l’USADA juge la sanction de l’AMA contre la Russie insuffisante

afp
afp

«  Permettre à la Russie d’échapper à une interdiction complète est un autre coup dur pour les athlètes, l’intégrité du sport et la primauté du droit. » L’agence américaine antidopage (USADA) n’a pas ménagé ses effets pour donner son opinion dans un communiqué de son CEO Travis T. Tytgart sur la sanction décidée lundi par l’agence mondiale antidopage (AMA) à l’égard de la Russie.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct