Dries Mertens, le Dieu devenu indésirable à Naples

©News
©News

1

« Ciro », l’enfant adoptif de Naples

« Ciro ? On m’appelle comme ça parce que j’aime Naples, j’adore vivre dehors et aller manger en ville. » Ciro, c’est un prénom émotionnellement lié à Naples. C’est José Manuel « Pepe » Reina qui l’avait surnommé ainsi, précisément pour son identification quasiment naturelle avec la cité parthénopéenne. Dries et Pepe ont débarqué le même été (2013) au San Paolo. Avec Callejón et Albiol, deux autres « seconds rôles » que Rafael Benitez avait embauchés pour mettre le Napoli à l’affiche.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct