«La paix en Afghanistan se fera sans l’occupation occidentale»

«La paix en Afghanistan se fera sans l’occupation occidentale»

Entretien

Il y a eu Farkhunda, battue et brûlée vive à Kaboul en 2015. Masha, 6 ans, enlevée et tuée dans la capitale au mois de mai 2019. Donya et Hadis, 13 et 7 ans, tués lors d’un attentat suicide le 13 novembre dernier. À toute vitesse, Malalai Joya déroule l’histoire d’un pays dévasté par la guerre et la corruption à coups d’histoires plus dramatiques les unes que les autres. Malalai Joya a beaucoup de choses à dire et peu de temps pour le faire. C’est que le temps est précieux pour cette militante féministe afghane de 41 ans, propulsée sur la scène internationale à l’âge de 25 ans pour ses prises de position tranchées contre les seigneurs de guerre dans son pays.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Asie-Pacifique