Standard: Carcela suspendu 3 matches, Mpoku espère se limiter à 1

©News
©News

Appelé dimanche à s’exprimer sur le sujet, Stéphane Breda, notre consultant arbitrage, avait été le premier à dissocier les deux cas, bien différents selon lui. Si les « semelles » de Paul-José Mpoku sur Benjamin Van Durmen et de Mehdi Carcela sur Dimitri Mohamed, lors du match entre Mouscron et le Standard, avaient été jugées dangereuses, au point de mettre en danger l’intégrité physique des deux joueurs mouscronnois, le tacle de Mpoku à hauteur du mollet de Van Durmen était, disait-il en l’occurrence, dénué de toute intention de faire mal. « C’est une question de timing. Cela se joue à une demi-seconde près. Mais si l’arbitre n’a d’autre choix que de l’exclure, la faute n’est pas volontaire. Carcela, lui, lève sa semelle vers la cheville de Mohamed et il s’agit dans ce cas-ci d’une faute intentionnelle… »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct