Stéphane Pauwels renvoyé en correctionnelle dans le dossier des home-jackings

Stéphane Pauwels renvoyé en correctionnelle dans le dossier des home-jackings
Belga

La chambre du conseil de Mons a renvoyé lundi vingt-sept personnes, dont l’ancien animateur de télévision Stéphane Pauwels, devant le tribunal correctionnel du Hainaut, division de Mons, pour être jugé dans un vaste dossier de home-jackings traité par le parquet fédéral. Un procès devrait avoir lieu rapidement, des suspects étant en détention préventive. Le parquet fédéral a confirmé l’information.

Dans cette affaire, les avocats de la défense plaideront certainement la nullité des poursuites comme ils l’avaient plaidé devant la chambre des mises en accusation, en raison de la proximité entre le chef d’enquête et la compagne de l’un des prévenus. Une enquête visant ce policier fédéral, écarté depuis, est actuellement menée au parquet de Charleroi.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Société