Négociations fédérales: l’insulte! Bon sang, mais c’est bien sûr!

Négociations fédérales: l’insulte! Bon sang, mais c’est bien sûr!
Photo News

Mais comment n’y ont-ils pas pensé plus tôt ? Les conseillers du Roi avec leurs « Et que je vous sers le café. Et que je vous écoute patiemment »… et Paul Magnette qui fait des vidéos expliquant qu’il recherche « des solutions constructives pour tous, de Zeebruges à Arlon et d’Eupen à Mouscron », en français et en néerlandais ? Que dire des Vande Lanotte, Reynders, Bourgeois et Demotte engoncés dans de chics costumes pour faire honneur à la fonction ?

Faux ! Ils ont tout faux ! Des ringards ! Car la solution à la grave crise politique que traverse le pays, bon sang, mais c’est bien sûr, c’est l’insulte. Pas un gros mot qu’on ose dans son petit bureau avec ses collègues de parti. Non, non, la bonne grosse blague face caméra, histoire que toute la Flandre comprenne que les « autres » ne méritent pas le respect, qu’on peut les salir, histoire de mieux les faire détester et de tout faire exploser.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct