Cecilia Bartoli, une autre princesse à Monaco

Le contre-ténor Philippe Jaroussky, qui célèbre par un triple album « Passion Jaroussky » ses 20 ans de carrière, a été le premier à se réjouir publiquement sur RTL de la nomination de sa grande amie Cecilia Bartoli en Principauté de Monaco « où j’espère qu’elle m’invitera à chanter ». La diva italienne a en effet accepté de prendre la tête de l’opéra de Monte-Carlo au 1er janvier 2023, en remplacement de Jean-Louis Grinda, directeur artistique des Chorégies d’Orange, a annoncé le gouvernement monégasque. « Cecilia Bartoli deviendra ainsi la première femme à diriger l’Opéra de Monte-Carlo », s’est réjouie la princesse Caroline, princesse de Hanovre, présidente du conseil d’administration. La soprano conservera la direction des « Musiciens du Prince », une manifestation dont elle assure la direction artistique en Principauté depuis 2016, avec à son actif plus de 70 concerts, enregistrements et représentations dans toute l’Europe. Elle sera aussi libre de poursuivre sa carrière de cantatrice, tandis que M.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct