Royaume-Uni: Boris Johnson déstabilisé par la photo d’un enfant malade

DR
DR

A deux jours des législatives au Royaume-Uni, l’opposition travailliste concentrait mardi ses attaques contre le Premier ministre Boris Johnson sur les failles du système de santé chéri des Britanniques, dénonçant les conséquences d’années d’austérité conservatrice.

En tête dans les sondages, le dirigeant conservateur semble bien parti pour réussir son pari et remporter ces élections anticipées, les deuxièmes depuis le référendum du Brexit en 2016, pour sortir son pays de l’Union européenne le 31 janvier, après trois reports. Mais en pleine ligne droite de la campagne, il a semblé pour la première fois déstabilisé lundi par une photo d’un petit garçon de quatre ans, malade, étendu dans les couloirs d’un service d’urgence faute de lits disponibles.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct