Trump s’en prend au patron du FBI, qu’il a lui-même nommé

Trump s’en prend au patron du FBI, qu’il a lui-même nommé
Photo News

La cible présidentielle du jour est… le patron du FBI. Donald Trump s’en est pris avec virulence mardi à Christopher Wray, qu’il a lui-même nommé à la tête de la puissante police fédérale.

Lundi, ce dernier s’est félicité des conclusions d’un rapport officiel selon lequel Federal Bureau of Investigation n’avait pas d’arrière-pensée politique quand il a ouvert, en 2016, une enquête sur de possibles liens entre l’équipe de campagne de Donald Trump et la Russie. « Je ne sais pas quel rapport le directeur du FBI Christopher Wray a lu, mais ce n’était certainement pas celui qui m’a été donné », a tweeté le président américain. « Avec ce genre d’attitude, il ne réussira jamais à mettre de l’ordre au FBI, qui est vraiment dysfonctionnel malgré la présence en son sein d’hommes et de femmes qui font partie des meilleurs », a-t-il ajouté.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct