Le plan de la Nasa pour parer au danger des astéroïdes

Les astronomes estiment qu’un astéroïde de plus de 10 km tombe sur la Terre tous les 100 millions d’années. © QA International \ UIG.
Les astronomes estiment qu’un astéroïde de plus de 10 km tombe sur la Terre tous les 100 millions d’années. © QA International \ UIG.

Les dinosaures ont disparu parce qu’ils n’avaient pas de programme spatial. » Cette boutade, souvent attribuée par erreur à Arthur C. Clarke (alors qu’il citait lui-même un autre auteur de science-fiction, Larry Niven, dans une interview au New York Times en 1999), est devenue un classique lorsque l’on évoque le risque d’un impact météoritique de grande ampleur avec la Terre. On oublie souvent qu’elle se poursuivait par les mots suivants : « Et si nous disparaissons parce que nous n’avons pas de programme spatial, nous l’aurons bien cherché. »

Force est de constater que les choses n’ont malheureusement pas beaucoup évolué depuis… À ce jour, nous ne disposons ni des télescopes qui permettraient de nous avertir suffisamment tôt de l’arrivée d’un astéroïde de plusieurs dizaines ou centaines de mètres, ni des technologies pour le dévier de sa route et éviter la catastrophe.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct