Liège: six ans pour avoir foncé sur des policiers, dont Maxime Pans

Liège: six ans pour avoir foncé sur des policiers, dont Maxime Pans

Dans sa tentative de fuite, le Liégeois avait aussi blessé un deuxième policier, et il s’était rebellé contre d’autres. L’une des parties civiles dans ce dossier est Maxime Pans, policier liégeois qui a été atteint d’une balle dans la tête lors d’un banal contrôle de police, le 9 septembre dernier. Son combat pour sa survie en a fait un symbole, auprès de ses confrères, des violences auxquelles ils risquent quotidiennement d’être confrontés dans l’exercice de leur profession.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct