Selon Boris Johnson, le Royaume-Uni risque la «paralysie» s’il perd les élections

Selon Boris Johnson, le Royaume-Uni risque la «paralysie» s’il perd les élections
Photo News

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a mis en garde mardi contre le risque d’une nouvelle « paralysie » du Brexit en cas de victoire jeudi aux législatives de l’opposition travailliste, qui intensifie ses attaques sur le système de santé.

Alors que la campagne entre dans ses dernières heures, conservateurs et travaillistes s’échangent leurs derniers coups pour rallier des électeurs.

Les sondages restent favorables au dirigeant conservateur, qui a convoqué les deuxièmes élections anticipées depuis le choc du référendum sur le Brexit en 2016 afin d’obtenir la majorité nécessaire pour sortir le Royaume-Uni de l’Union européenne au 31 janvier.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct