Jair Bolsonaro traite Greta Thunberg de «gamine»

Jair Bolsonaro traite Greta Thunberg de «gamine»
AFP

Tout a commencé par un tweet de Greta Thunberg, où elle dénonce l’assassinat de deux indigènes brésiliens luttant contre la déforestation illégale. Elle y déclare « Des indigènes sont littéralement assassinés parce qu’ils essayent de protéger la forêt de la déforestation illégale. C’est honteux que le monde reste silencieux ».

Ca n’a pas plu au président du pays concerné, Jair Bolsonaro, qui a déclaré en conférence de presse « Greta a dit que les indigènes sont morts parce qu’ils défendaient l’Amazonie. C’est impressionnant de voir l’importance que les médias accordent à une gamine comme elle, une gamine ».

Comme lorsque Trump s’était moqué de son discours à l’ONU, Greta Thunberg a riposté en changeant la description de son compte Twitter. On peut y lire « Pirralha », ou gamine en portugais.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct