La CGSP Admi sollicite des amendements au protocole d'accord du CHR Verviers

La direction proposait un chèque cadeau de 40 euros le 1er décembre de chaque année pour les agents nommés ou en CDI présents depuis au moins trois mois, une revalorisation des chèques repas de maximum 2,25 euros afin d'atteindre le plafond de 8 euros dès le 1er janvier 2020 ainsi qu'une prime complémentaire de 400 euros net par travailleur à partir de 2021.

La CGSP a fustigé cette dernière mesure car, bien qu'elle ne soit plus liée au bénéfice de l'entreprise comme actuellement, "elle n'en est pas pour autant cadrée puisque l'Autorité la lie à la présence du personnel au travail. Les contours de cette présence sont cependant flous", assure la CGSP.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct