Un capteur intelligent à apposer sur le menton pour diagnostiquer des troubles du sommeil

Parmi les troubles du sommeil, l'insomnie est aujourd'hui la plus répandue. Juste derrière, l'apnée du sommeil reste aussi une énorme problématique non résolue, situe Sunrise. Près d'un homme sur deux et une femme sur quatre en souffrent après 40 ans et ce sont souvent des ronfleurs. Obtenir un diagnostic médical des nuits est compliqué, ce qui engendre un taux de diagnostic très faible (seulement 20%) de cette maladie, qui multiplie pourtant par trois le risque de décès.

En outre, les troubles respiratoires du sommeil engendrent des risques importants pour les patients non diagnostiqués tels qu'un accident vasculaire cérébral, de l'arythmie cardiaque, du diabète, de l'hypertension artérielle ou encore de l'obésité, souligne la start-up. Un patient non diagnostiqué coûte en moyenne 6.000 euros par an à la société, contre 2.000 dans le cas contraire.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct