Une réforme controversée sur la citoyenneté au cœur du programme nationaliste hindou

A New Delhi, le projet d’amendement enflamme les protestataires.
A New Delhi, le projet d’amendement enflamme les protestataires. - Reuters

Jusqu’à tard dans la nuit du lundi 9 décembre, les députés de la Chambre basse du Parlement ont âprement débattu d’un projet de loi polémique. Dans un hémicycle bondé, l’Opposition a tenté, en vain, de contrer un projet de réforme sur l’attribution de la citoyenneté. La Chambre haute du Parlement est actuellement en train de débattre de ce projet d’amendement qui entend naturaliser les Indiens des minorités religieuses qui sont originaires d’Afghanistan, du Pakistan et du Bangladesh, et qui, pour la plupart, vivent en Inde depuis longtemps. À l’exception des musulmans, qui resteront sans papiers et passibles, en théorie, d’être arrêtés.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct