France: le discours d’Édouard Philippe fait pschitt chez les réformistes

Édouard Philippe a pris le risque de présenter non pas une mais deux réformes des retraites.
Édouard Philippe a pris le risque de présenter non pas une mais deux réformes des retraites. - Photo News.

C’était un coup de poker. Ça passait ou ça cassait. Édouard Philippe a pris le risque ce mercredi midi de présenter non pas une mais deux réformes des retraites. Une réforme qui instaurerait un système universel à points. Mais aussi une réforme budgétaire qui ferait passer, dès 2027, l’âge de départ à la retraite de 62 ans actuellement à 64 ans. Mais si le Premier ministre voulait chercher le soutien des syndicats réformistes pour tenter de mettre fin à la grève qui paralyse le pays depuis une semaine, c’est raté.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct