lesoirimmo

Pour Dermagne, la sous-évaluation de Voo lors de sa vente à Providence n’est pas une surprise

Pour Dermagne, la sous-évaluation de Voo lors de sa vente à Providence n’est pas une surprise
Belga

Que Voo ait été bradée lors de sa cession, par sa maison-mère Nethys, au fonds américain Providence ne constitue pas une surprise pour le ministre wallon des Pouvoirs locaux, Pierre-Yves Dermagne (PS). «C’est en partie ce qui a justifié ma décision de casser les ventes au début du mois d’octobre», a-t-il rappelé mercredi, en séance plénière du Parlement de Wallonie, interrogé sur ces nouvelles révélations par les députés Germain Mugemangango (PTB) et Olivier Bierin (Ecolo).

Mardi soir, le conseil d’administration de Nethys a fait savoir que les négociations entre l’intercommunale liégeoise et Providence Equity ont repris et qu’elles portent «sur des modifications que les parties envisagent d’apporter d’un commun accord» aux précédents contrats.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct