JO 2020: la chaleur de l’eau également un problème pour les triathlètes

JO 2020: la chaleur de l’eau également un problème pour les triathlètes
Belga

Si le marathon, délocalisé à Sapporo, pourra bénéficier de conditions de température un rien plus clémentes pour la discipline aux prochains Jeux olympiques de Tokyo, le triathlon n’aura pas cette chance. Bien que leurs épreuves avoisinent également les deux heures d’effort, les meilleurs triathlètes de la planète seront confrontés à une chaleur omniprésente aux alentours de la baie de Tokyo, et ce même dans l’eau. « Le départ, avancé à 6h30 du matin, n’y changera pas grand-chose », a observé Claire Michel lors du test-event organisé l’été dernier dans la capitale japonaise.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct