Action spectaculaire: Greenpeace «met le feu» à un bâtiment européen, ce qu’il s’est passé

Action spectaculaire: Greenpeace «met le feu» à un bâtiment européen, ce qu’il s’est passé
Reuters

La police belge a fait évacuer jeudi le bâtiment du Conseil européen à Bruxelles occupé par une trentaine de militants de Greenpeace arrivés en camion de pompiers avant l’ouverture du sommet européen largement consacré au « Pacte vert » sur le climat, a-t-on appris de sources concordantes.

Les activistes climatiques ont grimpé sur la façade pour y déployer des bannières géantes avec des flammes rouges et jaunes, des images de signaux de détresse, de sirène d’incendie et de fumée. Le but: montrer que «notre maison est en feu. Il est maintenant temps pour une politique climatique décisive».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Bruxelles