La BCE va inclure le climat dans sa réflexion stratégique

Première conférence de presse pour la nouvelle présidente de la BCE.
Première conférence de presse pour la nouvelle présidente de la BCE. - EPA.

Je suis très heureuse de voir l’ambition » du Green Deal annoncé la veille par la nouvelle Commission européenne, a expliqué l’ancienne directrice générale du FMI. « Dans notre revue stratégique, nous verrons où et comment nous pouvons participer à cet effort particulier », a-t-elle ajouté. Elle a par ailleurs regretté que les institutions européennes n’aient finalement pas réussi à s’entendre sur les critères visant à définir une catégorie d’investissements considérés comme « durables » d’un point de vue environnemental. Cette « taxonomie », dans le jargon, « serait extrêmement utile pour nous ». Dans le passé, la BCE mettait souvent en avant les limites de son mandat (stabilité des prix, supervision bancaire, stabilité financière) aux appels à agir en matière climatique. Vitor Constancio, qui a quitté la vice-présidence de l’institution en juin 2018, s’est dit surpris par « le spin et l’importance donnés par les activités et les médias » à l’engagement des banques centrales envers le climat.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct