Sam Rotsaert, le meilleur transfert du Spirou Charleroi

A 37 ans, Sam Rotsaert surprend positivement pour ses débuts.
A 37 ans, Sam Rotsaert surprend positivement pour ses débuts. - Belga.

Il a quitté cet été Ostende, son club formateur, avec qui il avait lancé en 2001 une carrière de joueur écourtée par les blessures, après sept saisons dans l’ombre de Gistel, l’équipe de D2 où s’aguerrissent les espoirs côtiers. Le Versluys Dôme, Sam Rotsaert en connaît donc les moindres recoins. « Il était le premier arrivé, parfois dès 6h30 pour un entraînement avant l’école, et il en repartait souvent le dernier », se souvient Khalid Boukichou, le pivot passé par la même filière avant de le retrouver… à Charleroi ! « J’ai travaillé avec lui individuellement : c’est l’une de ses grandes forces. Il s’investit beaucoup dans le développement de ses joueurs. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct