Un Plopsaqua à Hannut: «L’exemple même de la collaboration entre deux régions»

Le patron de Plopsa, Steve Van den Kerkhof, les pieds dans la boue.
Le patron de Plopsa, Steve Van den Kerkhof, les pieds dans la boue. - Michel Tonneau.

Entretien

Nous sommes sur la « Route Jolie » entre le Platteland et la province de Liège. On n’entend pas le bruit de l’autoroute E40 malgré sa proximité. Par contre, une grue attire l’attention. En plein milieu des champs, s’élève une nouvelle construction, juste à la frontière entre Landen, côté flamand, et Avernas-le-Bauduin, dans l’entité de Hannut, côté francophone. C’est là que le groupe Plopsa a décidé d’installer son nouveau parc aquatique, de 4.800 m2, après avoir été choisi par les deux communes désireuses de remplacer leur piscine vieillissante. Entretien avec le patron de Plopsa, Steve Van den Kerkhof, les pieds dans la boue, devant une tour de béton d’où partiront trois toboggans, dont un à dix-neuf mètres de haut.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Wallonie