Affaire Boël: la Cour de cassation tranche ce vendredi

Delphine Boel.
Delphine Boel. - Pierre-Yves Thienpont.

En 2013, Delphine Boël entamait une double procédure judiciaire : en contestation de paternité, contre Jacques Boël, et en reconnaissance de paternité, envers Albert II. En première instance, le tribunal avait jugé que Jacques Boël était bien le père légal de Delphine en raison de la « possession d’Etat » (le fait de s’être comporté en père et fille durant des années). Mais en appel, la Cour a décrété au contraire qu’il n’était pas le père de Delphine (test ADN à l’appui) et qu’Albert devait soumettre à une analyse génétique.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct