L’Europe, championne du monde de la «neutralité carbone» en 2050, mais la Pologne gâche la fête

L’Europe, championne du monde de la «neutralité carbone» en 2050, mais la Pologne gâche la fête
AFP

Serait-ce la « méthode Michel » ? Le nouveau président du Conseil européen a annoncé un accord sur le climat, vers une heure du matin, dans la nuit de jeudi à vendredi. Problème : la Pologne, cinquième économie de l’Union européenne, n’a pas… souscrit à l’accord.

Mais, comme le reconnaît l’ex-Premier ministre belge qui préside désormais l’aréopage des chefs d’Etat et de gouvernement des Etats membres de l’UE, « l’Europe a besoin de créativité ». Alors, puisqu’il eût été de très mauvais goût de se quitter sur un « clash » au premier jour du sommet européen, qui plus est, en pleine COP25 à Madrid, Charles Michel a annoncé que le Conseil européen s’était « mis d’accord sur ce but important » : la neutralité climatique en 2050.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct