Élections britanniques: pourquoi Nicola Sturgeon n’a aucun levier politique pour un nouveau référendum écossais

Sturgeon
: un référendum bien compromis.
Sturgeon : un référendum bien compromis. - EPA

Elle clamait déjà la volonté d’un référendum pendant la campagne électorale. Elle estime aujourd’hui disposer « d’un mandat pour donner à nouveau le choix » à la population. Nicola Sturgeon, leader du Parti national écossais SNP et Première ministre de l’Ecosse, veut mettre à l’agenda un second référendum sur l’indépendance de sa nation. Son parti a remporté 55 sièges lors des élections législatives de jeudi au Royaume-Uni. Pour Nathalie Duclos, professeure et spécialiste de l’Ecosse à l’université de Toulouse, la tâche s’annonce ardue pour Nicola Sturgeon.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Union Européenne