75 ans de la bataille des Ardennes: pourquoi ce fut aussi la bataille des ponts

Aux éditions Weyrich, Hugues Wenkin et Christian Dujardin réexpliquent l’importance du front nord dans l’issue de la bataille des Ardennes. © Dominique Duchesnes.
Aux éditions Weyrich, Hugues Wenkin et Christian Dujardin réexpliquent l’importance du front nord dans l’issue de la bataille des Ardennes. © Dominique Duchesnes. - Dominique Duchesnes

REPORTAGE

Rien n’a changé depuis des siècles dans ce coin de Haute-Ardenne. Les collines boisées succèdent aux collines boisées. Et les fonds de vallées aux fonds de vallées. Dans cet enchevêtrement, la Salm, la Lienne, l’Amblève, bien que peu profondes, sont autant de barrières naturelles. Rien n’a changé si ce n’est ces « fox holes » (littéralement, des trous de renard) creusés dans la campagne par les soldats de la bataille. Si ce n’est aussi ces localités reconstruites à la hâte, sans véritable ligne architecturale, après les sanglants combats. Si ce n’est enfin la E42 qui, surfant aujourd’hui sur le paysage, semble faire un pied de nez aux dizaines de milliers de soldats embourbés ici dans la deuxième quinzaine de décembre 1944.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Société