«Une autre finalité que la maximisation du profit»

Selon Sybille Mertens, le coopérateur « attend moins la redistribution d’un dividende que l’obtention d’un produit ou d’un service avec lequel il est en phase, qui correspond à ses valeurs ».
Selon Sybille Mertens, le coopérateur « attend moins la redistribution d’un dividende que l’obtention d’un produit ou d’un service avec lequel il est en phase, qui correspond à ses valeurs ». - Michel Tonneau

Entretien

On parle beaucoup du « modèle coopératif » ces derniers temps, que le succès du financement de la future banque NewB a contribué à populariser auprès du plus grand nombre. Des initiatives se multiplient dans les domaines les plus divers, de l’immobilier à l’énergie en passant par le secteur médical ou les circuits courts, entre autres. Pour quelles raisons ? Le point avec Sybille Mertens, titulaire de la chaire « Social Entrepreneuship » à HEC (ULiège).

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct