SC Charleroi: Ryota Morioka, tête pensante du jeu carolo

Le Japonais sourti, Charleroi aussi.
Le Japonais sourti, Charleroi aussi. - PhotoNews

Lors du dernier mois de novembre, la Belgique n’a pas seulement été confrontée à l’arrivée du traditionnel Beaujolais nouveau. Loin des dégustations vinicoles, celle du foot a en effet appris à découvrir, et dans les grandes lignes à aimer, le Morioka nouveau. Désormais replacé aux côtés de Marco Ilaimaharitra pour compenser la grave blessure de Cristophe Diandy aux ligaments croisés, Ryota Morioka s’éclate dans un rôle plus… défensif. « Il est bon, n’est-ce pas ?! », s’est plusieurs fois réjoui Karim Belhocine ces dernières semaines. Et pour cause puisque le Franco-Algérien est à la base de la métamorphose opérée par le Japonais dans l’entrejeu. « Il a pourtant fallu le convaincre qu’il pouvait briller dans ce rôle », avait également dit le mentor sambrien, fier à juste titre de sa trouvaille de l’associer à Marco Ilaimaharitra, ces dernières semaines. Une idée qui lui vient de leur séjour commun à Anderlecht où le technicien sambrien avait appris à connaître et apprécié « Ryo ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Charleroi