La COP25 joue les prolongations, avec des positions toujours opposées

Madrid
Madrid - Belga

Les négociations se poursuivaient samedi à la 25e Conférence de l’ONU sur le climat à Madrid, sans accord en vue, certains craignant une régression au terme de cette COP qui se présentait pourtant comme celle de l’ambition.

« Nous avons fait des heures supplémentaires, nous devons montrer au monde extérieur que nous tenons nos promesses, que le multilatéralisme fonctionne », a insisté la ministre chilienne de l’Environnement Carolina Schmidt, qui préside la COP25. « La solution que nous proposons est équilibrée dans son ensemble », a-t-elle assuré.

Pourtant, aucun consensus ne se dégageait autour des nouveaux textes de négociation présentés samedi matin, en particulier autour des principaux sujets de discussion : ambition en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre, financement pour les pays du Sud ou encore règles de fonctionnement des marchés carbone internationaux.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct