COP25: un échec pour le multilatéralisme et pour le climat

COP25 à Madrid
COP25 à Madrid - AFP

ANALYSE

Malgré l’accord arraché dimanche en début d’après-midi après les plus longues négociations de l’histoire et les commentaires orientés qu’en feront les uns et les autres, la COP25 a jeté un terrible voile d’ombre sur le processus des négociations climatiques internationales. « Tiempo de actuar », proclamait le slogan du sommet : « Il est temps d’agir »… Jamais expression aura été aussi mal payée par les faits. En réalité, entièrement mobilisée à faire du « damage control », la COP25 a fait resurgir tous les maux qu’un peu naïvement on croyait enfouis depuis l’accord de Paris.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct