Sabine Laruelle (MR) au «Soir»: «PS et N-VA doivent tomber les masques»

«
Il est temps maintenant d’arrêter les postures disant qu’on veut bien négocier mais qu’on ne négocie pas réellement.
» © Mathieu Golinvaux.
« Il est temps maintenant d’arrêter les postures disant qu’on veut bien négocier mais qu’on ne négocie pas réellement. » © Mathieu Golinvaux.

ENTRETIEN

Sérénité ! Sabine Laruelle (MR) en fait son leitmotiv. C’est au nom de l’apaisement que, vendredi, la présidente du Sénat a reporté le vote sur la nomination de Zakia Khattabi (Ecolo) à la Cour constitutionnelle. Un calme de courte durée puisque samedi, David Clarinval (MR), vice-Premier ministre d’un gouvernement en affaires courantes, a troublé un peu plus le jeu fédéral en déclarant dans La Libre de ce week-end que les options se limitaient désormais à l’arc-en-ciel élargi au CD&V ou de nouvelles élections. Une sortie vite recadrée par un communiqué aux allures de démenti. Avec en toile de fond, l’attitude de la N-VA.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct