Faible sur le fond, long pour la forme: ce qu’il faut retenir de la COP25

Faible sur le fond, long pour la forme: ce qu’il faut retenir de la COP25

Dès la fin de la réunion, il s’est dit « déçu », voyant dans la COP de Madrid « une occasion manquée ». Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, est pourtant un homme policé. Mais cette fois, il a traduit le sentiment général. Personne ne revient satisfait de Madrid qui restera surtout dans les mémoires comme la COP qui aura pulvérisé le record du sommet climat le plus long, c’était à Durban qui s’était achevé le dimanche à 06h20 du matin. A Madrid, ce n’est qu’à 13h55 dimanche, plus de 44 heures après le terme prévu, que la présidente de la COP la ministre chilienne Caroline Schmidt, a signifié la fin des hostilités.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct