La professeure Sophie Lucas récompensée pour son «tueur de tumeurs»

Pour la professeure Sophie Lucas, lauréate du prix GSK, la recherche fondamentale est essentielle pour le progrès des soins au lit du patient. © D.R.
Pour la professeure Sophie Lucas, lauréate du prix GSK, la recherche fondamentale est essentielle pour le progrès des soins au lit du patient. © D.R.

Pour soigner, il faut comprendre. » La professeure Sophie Lucas affirme haut et fort que la recherche fondamentale, dite non orientée, est essentielle pour le progrès des soins au lit du patient. Et elle le démontre, puisque la molécule qu’elle a découverte est aujourd’hui en test clinique chez l’être humain. Une molécule très prometteuse puisqu’elle renforce l’immunité naturelle de l’organisme contre les cancers. C’est de l’immunothérapie, mais selon une toute nouvelle voie d’action, qui peut potentiellement amener à faire des pas de géant dans le traitement des cancers. Une découverte qui lui vaut de recevoir ce samedi le prestigieux prix GSK de l’Académie de médecine, qui n’est attribué que tous les deux ans.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct