Cyclo-cross: Mathieu van der Poel encore plus grand

Samedi à Renaix, Mathieu van der Poel ne semblait pas plus inquiet que cela après sa défaite. Le lendemain, il remettait déjà les points sur le i.
Samedi à Renaix, Mathieu van der Poel ne semblait pas plus inquiet que cela après sa défaite. Le lendemain, il remettait déjà les points sur le i. - belga.

Cela ne change rien. Évidemment. Forcément. Mathieu van der Poel, surdoué du cyclisme, athlète magistral d’éclectisme et de force mentale, est un coureur exceptionnel, sans que cet adjectif trop souvent galvaudé paraisse excessif dans son chef. Depuis ses débuts chez les pros (1er janvier 2014), le Néerlandais trace sa route sur un tempo qu’Eddy Merckx était le seul à pouvoir soutenir, il y a une quarantaine d’années. Une victoire toutes les deux courses, en moyenne, un bilan ébouriffant alors que le sport pro est de plus en plus exigeant, qu’il y est de plus en plus difficile de faire la différence, dans l’homogénéité des performances.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct