Elections britanniques: les excuses tardives de Jeremy Corbyn

Un moment de solitude
: Jeremy Corbyn quitte le QG travailliste vendredi soir, après la lourde défaite.
Un moment de solitude : Jeremy Corbyn quitte le QG travailliste vendredi soir, après la lourde défaite. - Henry Nicholls/RTR.

Présenter ses excuses après une déroute historique tout en refusant de démissionner pour peser sur le choix de son successeur : telle est la stratégie adoptée par le leader travailliste Jeremy Corbyn après la plus grave défaite électorale subie par le Labour depuis les années trente. « Je suis désolé que nous n’ayons pas été à la hauteur et j’en prends la responsabilité », a écrit Jeremy Corbyn dans une lettre ouverte publiée dimanche par le journal de gauche Sunday Mirror.

Le programme électoral travailliste portait le sceau indélébile du leader le plus à gauche depuis Michael Foot en 1983. Corbyn proposait pêle-mêle un changement radical fondé sur des nationalisations massives, des investissements publics colossaux dans la santé, l’éducation, les infrastructures ainsi que l’économie verte, des hausses d’impôts drastiques sur les plus nantis et la semaine des quatre jours.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct