Brux-ils Brux-elles: la civilité pour lutter contre l’incivilité

Brux-ils Brux-elles: la civilité pour lutter contre l’incivilité
Dominique Duchesnes

De loin, ça ressemble à une fin de décor des années quatre-vingt. Un module sur pieds, avec des excroissances anguleuses… De quoi titiller l’extraterrestre qui sommeille en vous, surtout que le propos est à première vue un peu martien. Cet engin, posé sur le pavé urbain, fait sourire de loin, et rire de près. Entre la Grand-Place, la Bourse et les galeries Saint-Hubert, il est sur le chemin des boudins de Noël, il fait partie de ces Plaisirs que réserve l’hiver à Bruxelles. Et là, on arrête le jeu, jamais vous ne devinerez qu’il s’agit d’une… machine à bienveillance. Imaginée au Canada (par l’Office national du film), elle a d’abord pris ses marques sur le parcours d’art de Montréal. Avant de trouver sa place au cœur de notre capitale. Son public, aussi, qui fait la file pour connaître son potentiel de bienveillance. Le principe est simple : des caméras scrutent votre visage, devinent assez aisément votre âge et votre sexe, votre attitude, avant de calculer votre taux bienveillant.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct