Grève sur le rail du 19 décembre: il y a un peu de marge pour négocier, mais après et pas beaucoup

Grève sur le rail du 19 décembre: il y a un peu de marge pour négocier, mais après et pas beaucoup
Belga

Ce mercredi à 22h débutera une grève de 24h sur le rail soutenue par les syndicats socialiste (CGSP-Cheminots), libéral (SLFP) et indépendant (SIC). Depuis des mois, direction de la SNCB (les trains), d’Infrabel (le réseau) et de HR-Rail (le secrétariat social unifié des deux précédents) échouent à élaborer avec les syndicats l’accord social qui doit régir leurs relations entre 2020 et 2022. La grève est aujourd’hui devenue inévitable, reste juste à voir dans quelle mesure un service minimum garanti pourra être proposé aux navetteurs. Le personnel a dû déclarer son intention de participer ou pas à la grève et les directions doivent dévoiler, ce mardi soir, les services qu’elles comptent assurer jeudi. Mais après cette démonstration de rapport de force, les discussions pourraient reprendre. Sur quoi ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Mobilité