France: la grève, une tuile pour les commerçants et le tourisme

Le trafic des trains reste très fortement perturbé et celui des métros quasi nul à Paris, et les transporteurs routiers entrent eux aussi dans le mouvement.
Le trafic des trains reste très fortement perturbé et celui des métros quasi nul à Paris, et les transporteurs routiers entrent eux aussi dans le mouvement. - AFP

D’ordinaire, à une semaine de Noël, la bien nommée rue du Commerce, dans le XVe arrondissement de Paris, fourmille d’acheteurs à la recherche de cadeaux pour leurs familles. Mais ce lundi, sous la pluie, on croise surtout des cyclistes peu à l’aise sur de vieilles bécanes qui semblent parfois tout droit sorties de leurs caves et des marcheurs qui, chaussés de baskets, pressent le pas sans même un regard pour les vitrines. « C’est désert », se désole la gérante d’une boutique de vêtements. Elle se lamente d’autant plus que sa vendeuse, qui vient de banlieue, n’est pas encore arrivée, faute de RER. « On va faire comment ? L’année dernière, on avait déjà souffert avec la crise des gilets jaunes. On n’avait pas besoin de cette grève ! »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct