Chaque année, le transport aérien à partir de la Wallonie émet autant de CO2 que 177.600 habitants

La consommation du fuel vendu à Charleroi et à Liège a atteint environ 5.493 gigawatts-heure (GWh) en 2017.
La consommation du fuel vendu à Charleroi et à Liège a atteint environ 5.493 gigawatts-heure (GWh) en 2017. - Photo News

La question du transport aérien est très sensible dans le dossier climatique. Le monde veut limiter la hausse de la température mondiale bien en dessous de 2ºC (c’est l’accord de Paris), mais cette ambition est notamment freinée par les progrès fulgurants de l’aviation et ceux qu’elle va encore accomplir dans les prochaines années. Le même raisonnement s’applique au transport maritime dont les émissions sont aussi en pleine croissance mais échappent aux obligations de réduction s’appliquant aux autres secteurs.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct