Zimbabwe: «On va finir par regretter Mugabe. La répression est plus dure aujourd’hui»

Dans les faubourgs d’Harare, la longue attente dans une queue interminable pour accéder à la station d’essence, sous un panneau de propagande du parti au pouvoir
: l’après-Mugabe débouche sur des lendemains qui déchantent...
Dans les faubourgs d’Harare, la longue attente dans une queue interminable pour accéder à la station d’essence, sous un panneau de propagande du parti au pouvoir : l’après-Mugabe débouche sur des lendemains qui déchantent... - Reuters

Reportage

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct