En France, saisir la main tendue pour un compromis

En France, saisir la main tendue pour un compromis
Photo News.

Il faut savoir terminer une grève, sortir d’une crise. Celle qui dure depuis près de deux semaines en France doit cesser. Ne parlons même pas de la galère des usagers. Cette grève doit cesser parce que l’ambiance dans les cortèges est devenue délétère et que tout, à tout instant, peut dégénérer.

On frémissait ce mardi en entendant dans la manifestation parisienne des policiers hués avec une haine inouïe. Ou en entendant des slogans invitant à aller chercher Emmanuel Macron « chez lui ». La violence a pris le dessus sur le dialogue. Une violence qui ressemble pour certains à une violence de classe, imprimée dans les chairs et parfois nourrie par des fake news et des amalgames. Emmanuel Macron serait donc le « président des riches » et après la révolte des gilets jaunes on en trouverait une nouvelle démonstration avec cette réforme des retraites présentée comme « injuste ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Éditos