«Out stealing horses», un drame intimiste plein de poésie

Hans Petter Moland : « Je voulais capturer cette atmosphère  qui traverse le livre. »
Hans Petter Moland : « Je voulais capturer cette atmosphère qui traverse le livre. » - DR

Paru en 2003, le roman de Per Peterson (publié en français sous le titre Pas facile de voler des chevaux ), best-seller en Europe du Nord, était jugé inadaptable au cinéma. Plusieurs tentatives avaient échoué. C’est que la chose n’était pas aisée. Comment retranscrire sur l’écran la poésie qui suinte des pages ? Comment filmer les pensées d’un homme en bout de course qui revit son passé, cet été 1948 durant lequel son père, après une tragédie au sein de la communauté, l’a définitivement quitté ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct