Belfius: une nomination sous tension

Filip Dierckx est pressenti pour le poste.
Filip Dierckx est pressenti pour le poste. - Alain Dewez.

Ce jeudi, le conseil d’administration de Beflius devait choisir son futur président. Suite au départ en avril prochain de Jos Clijsters, c’est Filip Dierckx, encore tout récemment numéro deux chez BNP Paribas Fortis, qui est pressenti pour le poste. Vous avez dit chaise musicale ? Cependant, la prise de décision – qui n’est qu’une étape dans la nomination officielle, la Banque Nationale de Belgique devant acter du caractère « fit & proper » du candidat choisi – a été repoussée en dernière minute à janvier.

C’est que le favori du conseil aurait quitté, deux mois avant son départ à la pension, BNP Paribas Fortis dans la foulée d’un potentiel conflit d’intérêts avec son rôle de président du conseil d’administration de SD Worx, le secrétariat social. Le temps d’examiner, donc, si la chose ne pose pas problème chez Belfius également… Il n’y aurait, par contre, pas de clauses de non-concurrence qui s’appliquent dans le cas présent.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct