Pourquoi la Belgique veut s’asseoir au «board» d’Euroclear

Pourquoi la Belgique veut s’asseoir au «board» d’Euroclear
Belga

L’information a fuité il y a quelques jours auprès de nos confrères du Tijd. Elle nous a été confirmée et précisée : l’Etat belge, via son véhicule d’investissement, la Société fédérale de participations et d’investissements (SFPI) a passé un pacte avec quatre assureurs (Belfius Insurance, Ethias, Fédérale et AG Insurance) pour tenter d’obtenir une participation conjointe et importante dans le géant de la finance mondiale, Euroclear. Le véhicule d’investissement flamand, PMV, jouera également dans la course. Rien à signaler du côté wallon et bruxellois.

Une bataille loin d’être gagnée d’avance pour un investissement lourd – entre 550 et 600 millions d’euros sur base de la dernière valorisation du groupe – et une démarche hautement stratégique.

1

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct