lesoirimmo

Vote historique à l’encontre de Donald Trump: son sort divise autant le pays que la classe politique

Vote historique à l’encontre de Donald Trump: son sort divise autant le pays que la classe politique
AFP

Un jour mémorable pour la démocratie américaine peut prendre des airs terriblement procéduriers : mercredi, pour la troisième fois dans la courte histoire des Etats-Unis, la Chambre des représentants devait voter en séance plénière en faveur de la destitution d’un président en exercice, à l’issue de six heures de débat. Le résultat était connu d’avance, l’opposition démocrate disposant d’une confortable majorité numérique, mais les républicains serraient les rangs autour de Donald Trump, ayant juré de ralentir les débats autant que possible, en déposant diverses motions pour retarder le vote prévu peu après 18 heures locales. Une fois le temps de parole épuisé pour tous les 435 membres de la chambre basse, le vote devait porter sur les deux motifs de destitution retenus contre le locataire du Bureau ovale : abus de pouvoir, et entrave à la bonne marche du Congrès, pour avoir demandé à l’Ukraine d’enquêter sur un de ses rivaux potentiels à la présidentielle, Joe Biden.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct