Vivalia Luxembourg : le plan stratégique 2020-2022 passe de justesse

Le directeur général Yves Bernard doit tous les ans jongler avec des problèmes financiers, et essuyer diverses critiques manageriales.
Le directeur général Yves Bernard doit tous les ans jongler avec des problèmes financiers, et essuyer diverses critiques manageriales. - S.P.

La vie de Vivalia ne sera jamais un long fleuve tranquille… Même si l’année 2019 a été heureuse à plusieurs niveaux pour l’intercommunale hospitalière, ce qui n’était pas gagné d’avance, elle a failli se clôturer sur un clash, c’est-à-dire que les associés auraient refusé le plan stratégique 2020-2022 et le budget 2020. Le vote lors de l’assemblée générale ce mardi soir à Bertrix a dégagé une certaine marge positive globale de la part des associés Province et communes (58% de pour), mais si l’on s’en tient aux seules communes, cet aval n’est plus que de 52%. Et on ne sait ce qui se serait passé si certaines communes n’avaient pas été retenues par un conseil communal portant sur leur propre budget…

Avant cette assemblée générale, les administrateurs savaient qu’ils étaient sur la corde raide, sur base de diverses délibérations communales ces dernières semaines. Cela faisait longtemps qu’une telle fronde négative n’avait fait part de ses états d’âme.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct